Sergio Larrain

le

sergio-larrain

View at Medium.com

 

LA VIDA BREVE es una serie documental sobre personajes de la cultura mundial (Einstein, Joao Gilberto, Rodchenko, Sylvia Plath, Billie Holiday, Wittgenstein, Kenzaburō Ōe, y muchos otros), escrita por el novelista Juan Forn.
El programa piloto de 16′ cuenta la historia del fotógrafo chileno Sergio Larrain.

1385396247_Screen Shot 2013-11-25 at 16.16.18.jpg

Sergio Larrain (19312012) crossed the photographic universe like a meteorite. After much travelling, his concern for purity and his attraction to meditation led him to withdraw to the Chilean countryside and live self- sufficiently. From there he began to write concerned as he was about the need to encourage the world to wake up to its possible fate while continuing in his deep love of photography. His work became limited to instants of enlightenment, pure moments of amazement. Sergio Larrain only published four books of his work during his lifetime, and a complete monograph of his work has never been put together. It was his choice, but this book fills that gap. Created with the full agreement of his family, it is edited by Agnès Sire, who after keeping up a long correspondence with the photographer, has worked with Magnum on preserving his estate.

The selection of over 200 photographs is made up of two main axes, Latin America and Europe: Macchu Pichu, Bolivia, Chile and Valparaiso; and London, Paris and Italy. A true reflection of Larrains extraordinary personality, the book also features a selection of essential letters, drawings, workbooks and handwritten texts about meditation.

The Lessons In Sergio Larraín’s Introspection

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sergio Larrain a traversé la planète photographique telle une météorite. Son souci de pureté, son attrait pour la méditation, l’ont conduit à s’isoler, après de nombreux voyages, en autarcie dans la campagne chilienne où il a enseigné le yoga et le dessin.

De là il écrivait beaucoup, soucieux de la nécessité de contribuer à la prise de conscience que l’humanité court à sa perte si elle ne réagit pas. Depuis la fin des années 1970, sa pratique se limitait à quelques « satori », purs moments d’éblouissement, et il éditait lui-même de nombreux petits livres.

Pendant longtemps, Sergio Larrain a refusé l’idée d’une exposition de son travail de son vivant, car la médiatisation nécessaire qui en résul- terait le sortirait de son isolement durement gagné. À la fin de sa vie, néanmoins, il l’a accepté, et c’est donc en plein accord avec ses enfants que cette rétrospective peut avoir lieu. Le commissariat est assuré par Agnès Sire, directrice de la fondation Henri-Cartier-Bresson à Paris, qui a correspondu avec Larrain pendant trente ans et s’est efforcée de préserver son œuvre avec les équipes de Magnum à Paris.

L’exposition retrace l’ensemble de sa carrière, des premières années d’ap- prentissage aux « années Magnum», des images documentaires à celles plus libres des « satori » et des dessins qui ont jalonné toute sa vie. Sergio Larrain avait un œil très vif, libéré des conventions.

« Je peux donner forme à ce monde de fantasmes quand je sens que certains résonnent en moi », écrivait-il dans son livre El Rectángulo en la Mano (1963). Cette approche à la fois sociale et poétique fait de Sergio Larrain un photographe brillant qui reste un modèle pour les générations nouvelles. Une monographie très importante est publiée par les éditions Xavier Barral.

Agnès Sire, commissaire de l’exposition (SERGIO LARRAIN
RÉTROSPECTIVE)

Sergio Larrain
La photographie comme une expérience de yoga

https://www.espritsnomades.net/arts-plastiques/sergio-larrain/

 

View at Medium.com

3 commentaires Ajouter un commentaire

    1. A JACOB dit :

      oh oui un destin passionnant !

      1. theatrealtair dit :

        C’est une des grandes joies du net – des trésors à chaque pas !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s